LE CHANT DE L’OGRE, 2015

Il était une fois©FrancoiseGaleron

Il était une fois, dans des contrées reculées un couple d’ogres. L’un d’eux dit :
« Je me suis bâfré,
J’ai mangé un sanglier,
Deux civets de cervidés,
Trois cuissots de mouflons,
Quatre gros jambons,
Cinq rognons de veau,
Six couples d’oiseaux….
Et j’ai toujours faim.
Peut-être, ce soir,
Vais-je encor devoir
Croquer le bambin
Pour avoir enfin
Le ventre bien plein. »

La raison du plus fort est-elle toujours la meilleure ?

Cette fable est un regard introspectif, sensitif et fragile sur mon milieu familial rural en déliquescence, où Je suis actrice et spectatrice.

Le chant est une œuvre de fiction réelle et toute ressemblance avec un ogre existant ou ayant existé serait purement fortuite.